Tout savoir sur les différents types de sociétés

On observe généralement plusieurs entreprises, différenciées selon les produits ou les services qu'elles offrent. Mais, les entreprises se distinguent notamment par le type de société qu'elles constituent. Pour cela, voici quelques détails sur les statuts d'une entreprise.

L'entreprise individuelle, la SAS et la SASU

L'entreprise individuelle confère à son dirigeant le droit de disposer de son entreprise tout seul, sans nécessiter une division du patrimoine, une création de comptes bancaires professionnels ou un statut spécial. Cela dit, visitez ici pour en savoir davantage. En effet, ce type de société permet au dirigeant de faire partir d'un régime de micro entreprise et d'obtenir le statut de travailleur indépendant.
Néanmoins, la liberté et la souplesse d'une entreprise sont plus du côté d'une Société par Actions Simplifiées (SAS). Généralement, elle est construite pour la mise en place d'un projet qui demande un certain nombre d'investisseurs.
De ce fait, les actionnaires sont libres et les dividendes sont exempts de charges sociales, comme l'entreprise est moins dérangée par le code de commerce. Cependant, la SASU est une forme de Société par Action Simplifiée mais Unipersonnelle (un associé).

Les autres types de sociétés

Une entreprise peut être créée sur la base d'une Société en Nom Collectif. En effet, la SCN nécessite au moins deux associés pour sa création. Sauf que ces derniers ont l'obligation de payer les dettes sociales de façon solidaire.
De même, le patrimoine personnel ici, n'est pas différencié du patrimoine de l'entreprise. Toutefois, les associés d'une SCN portent le titre de commerçants, avec des statuts bien définis.
Cela dit, une Société Anonyme est le statut parfait pour les grandes entreprises et pour les investisseurs désirant un maximum de sérieux. En effet, la création d'une telle société demande un capital social et un nombre d'actionnaires minimum.
De plus, la gestion d'une Société Anonyme est très lourde et requiert la disponibilité de plusieurs organes (directeur général, expert comptable, conseiller d'administration, président ...).
Toutefois, une EURL est une sorte de SARL unipersonnelle. En fait, une Société à Responsabilité Limitée est souvent adaptée aux entreprises familiales, avec un grand nombre d'associés, sans aucune fixation de capitale sociale minimale.