L’entretien d’une taie d’oreiller : les bons gestes

Il est toujours plus facile de se procurer un oreiller pour le confort pendant ses moments de sommeil. Mais l’entretien est ce qui donne du fil à retordre. Faites-vous partie de ceux qui pensent qu’entretenir sa taie d’oreiller n’est pas chose facile ? Suivez nos conseils à travers cet article et vous serez aguerris.

Quelques bons gestes pour garder une taie d’oreiller en excellent état

Savez-vous qu’il n’y a de bien que l’usage que l’on en fait ? Cela est bien évidemment valable pour prolonger la durée de vie de vos taies d’oreiller. Entre autres habitudes, lavez régulièrement vos taies d’oreiller. Faites-le résolument tous les deux mois. De grâce, après l’achat, lisez bien l’étiquette d’entretien qui accompagne l’oreiller. Ceci vous permettra de savoir s’il le faut laver à la main ou à la machine. Par ailleurs, le lavage à la main, bien qu’elle soit difficile pour beaucoup de personnes, elle est la meilleure qui favorise une durée de vie plus longue de votre taie d’oreiller.

Ce qu’il faut éviter pour la durabilité d’une taie d’oreiller

À mesure que vous vous efforcez de laver votre taie d’oreiller comme plus haut défini, vous devez éviter toute lessive contenant des blanchissants de peur que la taie se décolore. De même, évitez toute solution composée à base d’eau de javel. Cela permet de garder votre oreiller longtemps neuf. Après le lavage, il est recommandé d’attendre que la taie soit entièrement sèche avant de la réintégrer pour la réutiliser. Évitez de faire le contraire au risque de voir votre taie s’abîmer.

En conséquence, évitez d’aller vous allonger, la sueur au corps, car la transpiration fait partie des facteurs qui se collent à la taie pour lui donner une forme indésirable. Et puisqu’on ne le dira jamais assez, le meilleur entretien est la conscience que l’on a de prendre soin de soi-même ! Prenez soin de vous-mêmes et vos taies d’oreiller seront toujours propres.